LayerSlider encountered a problem while it tried to show your slider.Please make sure that you've used the right shortcode or method to insert the slider, and check if the corresponding slider exists and it wasn't deleted previously.
1 août 2021

Atelier de renforcement des capacités des jeunes sur les droits et devoirs du citoyen et l’engagement civique de la jeunesse des communes d’Akébou 1 et 2

Read Time:1 Minute, 51 Second

Le développement de la préfecture d’Akébou passe par l’engagement des autorités locales et des actions citoyennes. face à l’extrême pauvreté et un état de délabrement total du milieu, des voix s’élèvent pour la reconstruction des communes 1 et 2 d’Akebou.

 

Vidéo  de l’atelier et échanges avec les autorités

 

Située à une soixantaine de kilomètres d’Atakpamé, Akebou qui regroupe huit cantons et 2 communes fait écho d’une session de renforcement de capacité à l’endroit des jeunes, acteurs essentiels de développement.

Durant trois jours, ces jeunes, une soixantaine à peu près sont outillés sur les droits et devoirs du citoyen ainsi que sur l’engagement citoyen.

Le CNJ, L’ACDIEF et le CDFDH ayant compris l’importance de l’engagement citoyen des jeunes ont grâce à l’appui financier du bureau régional de l’UNESCO (Abuja), lance le projet intitulé ” La problématique de l’engagement citoyen des jeunes au Togo: Enjeux et défis “. Le but c’est de créer l’effet transformateur au niveau des jeunes afin que leur participation aux efforts de développement de leur localité soit de plus en plus active.

Par des sessions de formation, des ateliers, des débats et travaux de groupes, les jeunes des communes d’Akébou 1 et 2, cibles de ce projet ont par eux-mêmes déceler les problèmes majeurs auxquels ils sont confrontés. Manque d’initiative entrepreneurial, manque de coopératives, exode rural, absence de médias et déficit d’un cadre de concertation entre les responsables communautaires et la jeunesse.

Par eux- mêmes ils ont énuméré des approches de solutions qu’ils ont soumis aux autorités locales. Les jeunes ont manifesté la volonté de commencer par apporter des solutions aux problèmes auxquels ils font face Par leur propres moyens en attendant l’appui des autorités.

Un dialogue oui, qui restera historique pour l’avenir de l’Akébou.

Les initiateurs du projet (CNJ, ACDIEF, CDFDH) sont largement satisfaits face à l’engouement suscité auprès des jeunes de Kougnohou et surtout des deux communes. Ils le sont d’autant plus vu l’adhésion des autorités locales et des cadres de la localité qui les ont assuré de leur disponibilité et de leur accompagnement pour la réussite dudit projet. Pour eux, le sentiment d’atteinte des objectifs fixés est fort.

Publié par Achiraf Ali 

#Africa Talents TV 

#GMAT 

Visits: 368
0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Likez et Abonnez-vous à la Chaîne YouTubeCliquez ici
+