LayerSlider encountered a problem while it tried to show your slider.Please make sure that you've used the right shortcode or method to insert the slider, and check if the corresponding slider exists and it wasn't deleted previously.
6 décembre 2021

ICJ-VE célèbre la Journée Internationale de la jeune  Fille 2021

Read Time:5 Minute, 53 Second

COMMUNIQUE DE PRESSE

En 1995, lors de la Conférence mondiale sur les femmes à Beijing, les pays ont adopté à l’unanimité la Déclaration et le Programme d’action de Beijing ; le plan directeur le plus progressiste à ce jour pour la promotion des droits des femmes et des filles. La Déclaration de Beijing est la première à appeler expressément les droits des filles. Le 19 décembre 2011, l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré dans la résolution 66/170  le 11 octobre Journée internationale de la fille, afin de reconnaître les droits des filles et les obstacles particuliers auxquels elles se heurtent de par le monde. La Journée internationale de la fille met l’accent sur la nécessité de relever les défis auxquels sont confrontées les filles et de promouvoir l’autonomisation des filles et le respect de leurs droits humains.

Chaque année, le 11 octobre, date de la Journée internationale de la fille, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) lance une campagne annuelle pour donner à des filles la possibilité de faire entendre leur voix et de se mobiliser pour leurs droits.

Ce lundi 11 octobre 2021, sera observée une fois encore à travers le monde notamment au Togo, la célébration de la Journée internationale de la fille. Le thème de cette année, «Ma voix, l’égalité pour notre avenir», réinvente un monde meilleur qui s’inspire des adolescentes et où on compte et mise sur elles, dans le cadre du mouvement mondial Génération Égalité. Les filles du monde entier et notamment du Togo demandent à mener une vie exempte de violences basées sur le genre, à avoir accès aux services de santé, à apprendre de nouvelles compétences, à être reconnues, et à pouvoir investir en tant que leaders du changement social. Cette journée met l’accent sur la nécessité de relever les défis auxquels sont confrontées les filles et de promouvoir leur autonomisation et le respect de leurs droits humains.

La Journée internationale de la fille offre à chacun et à chacune d’entre nous, une occasion unique de sensibiliser le public aux droits des filles, de promouvoir et de mettre en lumière ceux-ci, mais aussi de transformer cette date en actes concrets en faveur de l’égalité entre les genres partout dans le monde dont au Togo.

Dans cette dynamique, le Gouvernement togolais a pris un certain nombre de mesures et mis en œuvre, avec l’appui des partenaires, plusieurs programmes et projets dans le but d’offrir à la fille les mêmes chances qu’au garçon, de s’épanouir et de se former en faisant sienne la culture de l’excellence. Nous saisissons l’occasion pour rendre un hommage bien mérité au Président de la République Faure Essozimna GNASSINGBE pour l’attention toute particulière qu’il ne cesse d’accorder à la situation des femmes et des jeunes filles dans notre pays. Le Président du Conseil d’Administration (PCA) de l’Association ICJ-VE, M. Samiroudine OURO SAMA félicite le gouvernement togolais et l’ensemble des acteurs nationaux et internationaux qui œuvrent dans la promotion des droits de la fille, dans la mise en œuvre des actions de promotion de l’excellence et du leadership de la fille, mais aussi dans la lutte contre toutes les formes de violence dont elle est victime. Il les encourage à continuer dans cette lancée et à intensifier les initiatives qui permettront de faire de la fille togolaise, une véritable actrice, prête à participer activement à l’atteinte des objectifs du PND et partant, des ODD.

Au niveau de l’association Initiative Citoyenne des Jeunes la Voix des Enfants (ICJ-VE) ; nous pensons que les adolescentes ont le droit à une vie sûre, d’être en bonne santé et à une éducation, non seulement au cours de leurs années formatrices critiques, mais aussi une fois devenues femmes. Si les filles sont accompagnées durant l’adolescence, elles ont le potentiel de changer le monde comme travailleuses de demain, mères, entrepreneures, mentors, chefs de famille, et dirigeantes politiques. Investir dans la réalisation du potentiel des adolescentes permet de défendre leurs droits aujourd’hui et d’assurer un avenir plus équitable et plus prospère. Un avenir dans lequel elles auront la part égale à la moitié de l’humanité afin de résoudre les crises liées aux problèmes du changement climatique, des conflits politiques, de la croissance économique, de la prévention des maladies et de la viabilité mondiale. Les filles brisent les barrières posées par les stéréotypes et l’exclusion, notamment celles liées aux enfants handicapés et à ceux vivant dans des communautés marginalisées. En tant qu’entrepreneurs, innovatrices et initiatrices de mouvements mondiaux, les filles créent un monde pertinent pour elles et pour les générations futures. Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et ses 17 objectifs de développement durable (ODD) adoptés par les dirigeants mondiaux en 2015 constituent une feuille de route pour des progrès durables et ne laisser personne de côté.

Pour M. Samiroudine OURO SAMA ; L’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes font partie intégrante de chacun des 17 objectifs. Ce n’est qu’en garantissant les droits des femmes et des filles dans tous les objectifs que nous parviendrons à la justice et à l’inclusion, à des économies qui fonctionnent pour tous et au maintien de notre environnement commun, aujourd’hui et pour les générations futures. Il invite alors chacun de nous à s’engager davantage dans la réalisation du potentiel des filles, ce qui permet de défendre leurs droits aujourd’hui et d’assurer pour notre société, un avenir plus équitable, plus prospère et plus stable.

Dans le cadre de cette journée internationale de la jeune fille, l’association Initiative Citoyenne des Jeunes la Voix des Enfants (ICJ-VE) lance une grande campagne digitale de sensibilisation aux droits de la fille et à l’égalité des genres. Cette action s’inscrit dans le cadre de son projet numérique DEVIWO FE GBE « La Voix des Enfants » dont l’objectif est de promouvoir, de défendre et de faire le suivi de la mise en œuvre des droits de l’enfant au Togo à travers une plateforme numérique et citoyenne. Un projet qui bénéficie de l’accompagnement technique de CFI Médias et de l’ensemble de ces partenaires notamment l’Agence Française de Développement (AFD) et le Ministère Français de l’Europe et des Affaires Etrangères.   Plusieurs activités vont meublées toute la semaine du 11 octobre 2021. Il s’agit entre autres de la publication et vulgarisation des visuels contenant des messages de sensibilisation aux droits de la fille, de l’animation des émissions radiophoniques et télévisées, de la publication des petites vidéos de sensibilisation sur l’importance du respect des droits de la fille et bien d’autres actions d’envergure numérique.

Bonne célébration de la Journée Internationale de la fille, édition 2021 à toutes les filles du monde entier et du Togo.

 

Personne Contact 

 

Samiroudine OURO SAMA

Juriste, Président du Conseil d’Administration (PCA) de l’association ICJ-VE

Contacts : +228 90699822/ 97313991

E-mail : icjlavoixdesenfants2020@gmail.com , samir1991.ourosama@gmail.com

 

Publié par Achiraf ALI

 

 

Visits: 733
0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Likez et Abonnez-vous à la Chaîne YouTubeCliquez ici
+