16 avril 2024

Lutte contre la pollution marine par les hydrocarbures

0 0
Read Time:1 Minute, 42 Second

Le Haut Conseil pour la Mer a initié jeudi 12 avril à Lomé, un atelier de coordination des dispositifs de sécurité incendie et la lutte contre la pollution marine par les hydrocarbures dans le domaine maritime et portuaire au Togo.

Cet atelier a pour objectif général, l’amélioration des dispositifs actuels de lutte mis en place par les autorités togolaises, pour assurer une coordination efficace et efficiente pour prévenir une éventuelle crise liée à la pollution marine ou à une incendie.

Selon madame Bernadette LEGUEZIM-BALOUKI, ministre du commerce, représentant son collègue des infrastructures et du transport, le Togo, à l’instar d’autres pays maritimes, importe des hydrocarbures dont la dangerosité nécessite de très grandes précautions dans la manipulation, depuis le chargement jusqu’à la consommation, en passant par le stockage et la distribution. En 2016, la capitainerie du Port Autonome de Lomé ( PAL) a enregistré 1311 tankers transportant 13.983.587 de tonnes d’hydrocarbures. En 2017, 19.316.506 tonnes d’hydrocarbures ont été transportés par 1375 pétroliers. Par ailleurs, toujours en 2017, environ 1840 bateaux ont effectué des opérations de transbordement à la rade du Togo, pour l’acheminement de ces produits pétroliers vers les pays voisins. Il est aisé de comprendre à travers ces chiffres que de grandes quantités de produits hautement inflammables, sont régulièrement manipulées dans le secteur maritime togolais, d’où la nécessité d’une attention particulière de la part de tous les acteurs du secteur. Il est donc important de relever les différents risques auxquels sont confrontés les transports pétroliers maritimes, dont le plus grave est le déversement de ces produits suite à un accident causant des marées noires, qui ont des impacts très néfastes sur l’ environnement.

Évoluant dans le même sens, l’un des intervenants à cet atelier, François MATI expert en sécurité maritime, a insisté sur les graves pertes qu’engendrent ces genres de catastrophes dont, les pertes pour la faune marine, la désertion des stations balnéaires et des plages, l’interdiction de la pêche, portant ainsi un grand coup à l’économie des États sur de nombreuses années.

Achiraf Ali & Paul Têko

Visits: 1789
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
GROUPE MEDIA AFRICA-TALENTS (GMAT)- Récépissé N° 0049/ HAAC/12-2021/pl/p...Voir la Chaîne YouTubeCliquez ici
+