LayerSlider encountered a problem while it tried to show your slider.Please make sure that you've used the right shortcode or method to insert the slider, and check if the corresponding slider exists and it wasn't deleted previously.
16 mai 2021

Max Heman ” La démocratie, un héritage colonial empoisonné pour l’Afrique “

Read Time:2 Minute, 29 Second

La démocratie est-elle la solution pour le développement de l’Afrique en général et du Togo en particulier ? Cette question, Max Heman, artiste de la chanson togolaise se l’est posée tout en lui cherchant une réponse.

Si la théorie de la démocratie comme source de développement est souvent la thèse défendue par les politiques, elle traîne des insuffisances, germes mêmes des problèmes qui minent le continent.
Ce sont ces limites que relève Max Heman dans son nouveau single « Bouée de sauvetage ».

Artiste engagé qui mène des réflexions scientifiques sur les problèmes de sa société, le chanteur dénonce la démocratie telle qu’interprétée par les Africains, surtout quand on est pas d’accord avec les régimes en place.
” La démocratie dans son essence actuelle n’est pas la solution au développement de l’Afrique. Les alternances politique ne sont qu’un tremplin, changement de chauffeur dans un véhicule qui roule dans la même direction… Celle qui crée, entretient et perpétue la pauvreté, les divisions, les clivages dans des pays où la société, foncièrement tribale et en majorité très peu lettrée a du mal à prendre un repère. Le jeu dit démocratique, ici, est un mobile de plus pour le renforcement des clivages endogènes “, a expliqué Max Heman

Bouée de sauvetage n’est pas que critique mais également une proposition constructive

Face à ce qu’il appelle héritage colonial, Max Heman propose un ralliement des autres leaders politiques et d’opinion, pour qu’ils se mobilisent derrière les dirigeants en place à travers des propositions analysées dans un conseil qu’il qualifie de « scientifique ». « Mettre les peuples au centre du développement et non les exploiter pour ce développement. C’est une prérogative pour les États noirs près de 70 ans après les indépendances », explique-t-il.

Il pense que la science reste la seule solution impérative pour l’Afrique. « Nous avons été dominés , faute de science » soutient-il, en proposant la mise en place d’un comité scientifique.

Pour y parvenir , l’artiste fait du soutien des chefs d’État en place, un facteur déterminant afin de faciliter leur prise de décision dans un esprit de solidarité, car, dit-il les guerres, les conflits, les divergences négatives et les divisions ne peuvent pas permettre de construire. Il en profite pour lancer un appel à Faure Gnassingbé

Dans son single « Bouée de sauvetage », l’artiste appelle le Président de la République Faure Gnassingbé au secours, puis à l’union et à la mobilisation de toutes les forces vives de la nation. « Faure Gnassingbé est le président en fonction, Président de tous les Togolais. Qu’il fasse tout ce qui est en son pouvoir pour la mise en place de ce conseil ».

Bref, pour Max Heman, ni la démocratie à l’étape actuelle, ni les alternances politiques ne sont pas les clés d’un développement du continent noir et donc du Togo. Seuls l’Union, la solidarité et le partage des idées au sein d’un Conseil qualifié de « scientifique » s’avèrent être la solution.

La Rédaction

Visits: 474
0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Likez et Abonnez-vous à la Chaîne YouTubeCliquez ici
+