LayerSlider encountered a problem while it tried to show your slider.Please make sure that you've used the right shortcode or method to insert the slider, and check if the corresponding slider exists and it wasn't deleted previously.
26 septembre 2021

TOGO : L’AGPEF en tournée de sensibilisation et de plaidoyer sur les violences basées sur le genre (vidéo)

Read Time:2 Minute, 6 Second

Avoir un monde où les filles et femmes jouissent pleinement de leurs droits fondamentaux et ont un accès équitable aux ressources humaines, matérielles et financières au même titre que les hommes c’est la vision que poursuit l’Alliance Globale pour la Protection de l’Enfant et de la Femme (AGPEF) à travers ses projets et programmes au Togo. Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de documentation, d’assistance et de plaidoyer en faveur des victimes de violences basées sur le genre au Togo (DAPFV-VBG), avec l’appui financier du Fonds Pananetugri, l’AGPEF a outillé les 13 et 14 mai à Notsè et les 09 et 10 Août à Sokodé, quarante jeunes filles sur les mécanismes de protection et de promotion des droits des Femmes afin de lutter contre les violences basées sur le genre.

A mi-parcours de la mise en œuvre dudit projet, des ateliers de renforcements de capacités à l’endroit de jeunes filles, des séances d’écoute entre les survivantes de VBG et des psychologues, ainsi que des rencontres de plaidoyer à l’endroit des leaders communautaires sont les principales activités menées sur le terrain.

 

Suivre la vidéo ici

Durant les échanges, plusieurs filles interrogées ont témoigné avoir été victimes de mariage précoces, de viol, de l’inceste et ont subies de violences soit directement par leurs parents ou par des proches.

Pour l’AGPEF, ce projet a permis l’élaboration d’ un guide d’accompagnement des victimes et survivantes des violences basées sur le genre au Togo, qui nécessite une réédition à l’échelle, afin que les survivantes de VBG aient l’information utile à leur disposition et bénéficient d’un meilleur accompagnement.

Au Togo, les femmes, filles et jeunes filles constituent 54,3% des actifs en termes de création de la richesse mais aussi de par leurs diverses responsabilités communautaires. Pourtant, elles sont les principales victimes de violences basées sur le genre dans leur communauté. Les activités à mi-parcours réalisées par l’Alliance Globale pour la protection de l’enfant et de la femme à Notsè et à Sokodé ont permis aux bénéficiaires de ces villes de prendre connaissance des mécanismes de prévention et de gestion des violences basées sur le genre
Elles ont été exhortés a en faire un bon usage afin de lutter contre l’impunité. Les activités préparatoires ont déjà débutées pour l’étape de Lomé.

 

Africa Talents TV

Publié par Achiraf ALI

+228 99 92 59 01

Email: africatalentsinfos@gmail.com

Visits: 2429
0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Likez et Abonnez-vous à la Chaîne YouTubeCliquez ici
+