17 juillet 2024

TOGO : Paradis des Femmes forme près d’une trentaine de femmes en cosmétique, batik et teinture

0 0
Read Time:2 Minute, 20 Second

Comme annoncée, la formation en cosmétique, pagne batik et pagne teinté prévue par la plateforme « Paradis des Femmes » a bel et bien eu lieu ce samedi 6 mars 2021 à Adjidogomé, au siège de l’association Vie Productive.

C’est dans le cadre de la Journée Internationale des Droits des Femmes que cette formation est annoncée pour permettre aux femmes et aux jeunes filles d’avoir les moyens de leur autonomie financière. Elles étaient donc près d’une trentaine de femmes avec quelques hommes à suivre cette formation. Elle a démarré en présence de deux responsables de la Chambre des Métiers, qui ont expliqué les possibilités qu’offrait la Chambre.

De bout en bout, Gloria Akofa FLAGBO, Responsable de la plateforme « Paradis des Femmes » et formatrice a déroulé le calendrier de cette formation à la grande satisfaction des participantes et participants. Elle a démontré dans ses explications qu’elle maîtrise véritablement les modules de la formation.
 » La journée a été magnifique, les femmes sont sorties, les hommes aussi, et nous avons fait la formation comme cela a été prévu. On a tenu jusqu’au bout et les femmes viennent de recevoir leur attestation de formation  »

Vu l’engouement des participantes, les multiples questions à elle posées et l’application dont les unes et les autres ont fait preuve, Gloria Akofa FLAGBO est confiante de l’atteinte du but de cette formation. Celui de l’autonomisation financière des femmes et de la lutte contre la pauvreté, par les revenus que peuvent se faire les participantes qui se lanceront dans la fabrication et commercialisation des leurs productions.

 » Je suis certaine qu’elles sont capables d’aller pratiquer tout ce qu’elles viennent d’apprendre. Nous comptons bien lutter contre la pauvreté, c’est pour cela que nous voulons aider les gens à acquérir des talents pour les développer et gagner leur vie. Alors à l’endroit des participantes, je dirai de ne pas aller croiser les bras après ce qu’elles viennent d’apprendre. Elles n’ont qu’à développer cela, elles pourront faire mieux, elles pourront créer beaucoup d’autres choses lorsqu’elles vont s’y mettre « , explique-t-elle.

Pour rassurer la formatrice, Babette AKAKPO, participante dévoile son projet d’après formation.
 » Mon idée est de produire et de commercialiser ce que j’ai appris aujourd’hui ici. Mais l’autre projet est qu’un jour, je puisse moi aussi former d’autres femmes « .

Ayant compris le bien fondé d’une telle formation, quelques hommes y ont pris part. EDO Kokou Fabrice explique les raisons de sa participation à cette formation.
 » En tant que jeune homme, nous devons apprendre beaucoup de choses qui pourront être sources de revenus pour nous pour pouvoir financer nos activités ou nos études « .

Très reconnaissante de la présence des responsables de la Chambre des Métiers à cette formation, Gloria Akofa FLAGBO leur a adressé ses remerciements. Elle sollicite leur accompagnement à l’endroit de ses participantes.

Paul-Damien T. MIDOHUI

Publié par Achiraf ALI

Visits: 1299
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
100 %
GROUPE MEDIA AFRICA-TALENTS (GMAT)- Récépissé N° 0049/ HAAC/12-2021/pl/p...Voir la Chaîne YouTubeCliquez ici
+